FDM (Fused Deposition Modeling)

La technologie FDM fonctionne par l’extrusion de thermoplastique. Il s’agit de faire fondre le filament et à le déposer sur un plateau grâce une buse d’impression chauffée, couche par couche. L’impression s’effectue dans l’air et peut nécessiter l’impression simultanée de supports.
Applications : prototypes non-fonctionnels et fonctionnels. Petites séries.
Des pièces de grandes dimensions.
Grande variété de matériaux (et de couleurs) permettant de trouver celui qui sera le plus adapté à l’application.

Comment choisir les options ?

Pour imprimer une pièce en 3D, il faut connaître sa forme, ses dimensions. Nous pouvons imprimer naturellement une pièce à partir d’un fichier de coordonnées tridimensionnelles converti pour l’impression 3D (STL, OBJ, 3MF, STEP). Nous pouvons convertir des fichiers CAO (DWG, IGES, DXF…). Nous pouvons transformer un plan 2D en 3D. Nous pouvons également créer des fichiers 3D à partir de Scan numérique d’objet, voire parfois de photo.
MAIS, à minima, il nous faut des données, des coordonnées, des dimensions.

Le choix du matériau à imprimer est déterminé par le besoin que vous avez en terme de caractéristique technique (rendu visuel, solidité, résistance à la température…).

Pour le devis :
Un matériau dédié au secteur aéronautique ne coûte pas le même prix qu’un matériau pour réaliser un pot à crayon.

 Rendu esthétiqueRésistance mécaniqueRésistance environnementale (Température/UV)
PLA
PLA +
PLA Bois
PETG
ASA
ABS
ABS+
PC
PC+
PETG+
PC-ABS
Nylon Polymide COPA
PEI Ultem 9085
PEI Ultem 1010
PEEK

La résolution, c’est l’épaisseur des couches d’impression. Plus l’épaisseur est faible, plus la qualité visuelle d’impression sera bonne. Mais, le temps d’impression sera plus long.

Pour le devis :
Précisez-nous la résolution souhaitée (100 ou 200 microns). Cela déterminera la durée d’impression.

0,05 mm

Une résolution de 0,05 mm en éapisseur de couche ne peut s’obtenir qu’au travers des technologies SLA ou SLS. Avec une telle résolution, l’état de surface est execellent. 

0,1 mm

Une résolution en Z de 0,1 mm garantie un très bon état de surface en FDM et permet de réduire considérablement les temps de post-traitements pour atténuer les ligne d’impression. Le post-traitement n’est même souvent pas nécessaire. La contrepartie, c’est une augmentation sensible des temps d’impression.

0,2 mm

Pour une même pièce imprimée, on aura deux fois moins de couches à imprimer en 0,2mm qu’en 0,1 mm, et donc les temps d’impression seront quasiment divisés par deux. A contrario, il y a aura une baisse de qualité de l’état de surface. Mais, Cela peut amplement être suffisant pour la réalisation de prototypes.

Le remplissage, c’est le squelette de la pièce. Une augmentation a tendace à rendre plus solide une pièce imprimée. Mais, moins la densité est importante, plus on économise en quantité de matière et plus l’impression est rapide. Revoir le texte sur le remplissage.

Pour le devis :
Préciser une densité de remplissage de 10 à 100%. Par défaut, nous appliquerons un remplissage à 20%

Une gamme de couleur large dans les matériaux standard. Les choix de couleurs peuvent être élargis sur demande spécifique.

Effacer

Les dimensions du produit, la couleur et le fichier seront demandés à l’étape suivante.